Formations à venir
< Retour à la liste

Aborder l'hygiène corporelle auprès des personnes en situation de précarité

Aborder l&#039;hygiène corporelle auprès des personnes en situation de précarité

Date(s) et lieu(x)

Besançon
12/09/2019 - 17/09/2019

Coût pédagogique

450 €

Inscriptions

IREPS BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ
LE DIAPASON
2 PLACE DES SAVOIRS – 21000 DIJON
FORMATION@IREPS-BFC.ORG
TÉL. : 03 81 41 90 90

Renseignements

Adeline CAGNE
a.cagne@ireps-bfc.org
Tél. :.03 84 47 21 75

Programme

L’hygiène corporelle joue un rôle indéniable dans la santé individuelle comme collective. Si elle limite les infections, elle n’est pas qu’une histoire de microbes. Elle renvoie également à des codes sociaux propres aux cultures et aux situations de vie des personnes. Dans leur pratique, les professionnels sont parfois amenés à se questionner sur l’hygiène corporelle des personnes qu’ils accompagnent. Doivent-ils intervenir ? De quelle manière et dans quelles circonstances ? Ces interrogations viennent bousculer la posture des professionnels. Elles invitent à réfléchir sur la façon d’aborder cette thématique qui touche l’intimité et les comportements personnels.
Cette formation propose d’aborder l’hygiène corporelle en l’incluant dans une démarche de promotion de la santé.

Objectifs pédagogiques :

Développer des actions sur l’hygiène corporelle auprès de personnes en situation de précarité dans le cadre d’un projet d’éducation pour la santé

Contenu de la formation :

- La santé et ses déterminants, les stratégies d’amélioration de la santé
- L’hygiène, de quoi parle-t-on ?
- Les normes sociales et l’évolution dans le temps des pratiques liées à l’hygiène
- Aspects socioculturels de l’hygiène et de l’image de soi
- Les rôles et limites du tiers accompagnant sur les questions liées à l’hygiène corporelle
- Moyens et méthodes pour développer des actions sur l’hygiène corporelle
- Présentation d’outils pédagogiques existant sur l’hygiène

Public :

Professionnels et bénévoles intervenant auprès de personnes en situation de précarité

Durée :

2 jours