Actualités à la une

L’actualité de la santé publique

IREPS GRAND EST

Identification, production et partage de connaissances en promotion de la santé. Où en est-on en Grand Est ?

Ce document propose une photographie : des pratiques d'identification des connaissances : chez les intervenant·es de terrain, les chercheur·es et les décideur·es politiques ; des pratiques de partage des connaissances : chez les intervenant·es de terrain, les chercheur·es et les décideur·es politiques ; des pratiques de production des connaissances. Il identifie les points de convergence et de divergence entre les pratiques de ces acteurs et soulève la nécessité de créer ou de renforcer...
LA SANTE EN ACTION 2019, n° 448, pp. 37-41

Développer la prévention pour limiter les violences sexuelles

La Fédération française des centres ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles (FFCRIAVS) a organisé en juin 2018 une audition publique au ministère des Solidarités et de la Santé à Paris sur la thématique : " Auteurs de violences sexuelles : prévention, évaluation, prise en charge ". Le rapport de la commission d'audition accorde une large place à une réflexion et présente des propositions concrètes de prévention. Comme le souligne l'Organisation mondiale de...
LA SANTE EN ACTION 2019 ; 448 : 31-33

Handicap mental et violences sexuelles

Une revue de littérature sur les besoins en matière de santé des personnes déficientes intellectuelles a été réalisée par Santé publique France dans le cadre d'un partenariat initié en 2008 avec la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). Ces travaux ont notamment porté sur leur vie affective et sexuelle à partir d'études réalisées entre 2005 et 2015. Dans ce cadre, quelques articles abordaient la question des risques accrus, pour les personnes ayant une déficience...
LA SANTE EN ACTION 219, n° 448, pp. 13-15

Quelles données sur les violences sexuelles en France et quelle lecture en faire ?

La prévalence des violences sexuelles en France est considérable : selon l'enquête Virage (2015), 14,5 % des femmes et 3,9 % des hommes ont subi des violences sexuelles au cours de leur vie ; parmi eux, 3,7 % des femmes et 0,6 % des hommes ont subi une tentative de viol ou un viol. Les multiples enquêtes montrent la grande concentration de ces violences aux plus jeunes âges de la vie : plus de la moitié des violences sexuelles déclarées par les femmes et les deux tiers de celles déclarées par...
LA SANTE EN ACTION 2019, n° 448, pp. 7-9

LES CRIAVS : des dispositifs de service public dédiés à la prévention des violences sexuelles

Les centres ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles (Criavs), structures de service public, oeuvrent à améliorer la prévention, la compréhension et la prise en charge des violences sexuelles sur les bases d'une réflexion éthique. Ils s'adressent à tous les professionnels ou institutions concernés par la problématique des violences sexuelles.
HAUTE AUTORITE DE SANTE

Appel à candidature pour constituer un groupe de travail pour l'élaboration de bonnes pratiques professionnelles pour améliorer la coordination des parcours des personnes confrontées à des difficultés spécifiques

La sélection des candidats doit permettre de constituer un groupe de travail pluridisciplinaire et complémentaire. Sont notamment recherchés les profils suivants : des personnes ayant été ou étant hébergées ou logées au sein d’un LHSS, LAM ou ACT, y compris "un chez-soi d’abord" ; des professionnels du secteur des établissements concernés : LHSS, LAM, ACT, y compris « un chez-soi d’abord" ; des professionnels du secteur sanitaire travaillant en lien étroit avec les publics des LHSS, LAM et...
INSEE PREMIERE 2019, n° 1767

4 millions de seniors seraient en perte d’autonomie en 2050

Si les tendances démographiques et l’amélioration de l’état de santé se poursuivaient, la France hors Mayotte compterait 4 millions de seniors en perte d’autonomie en 2050, soit 16,4 % des seniors. Les taux de prévalence de la perte d’autonomie augmenteraient fortement dans les DOM et dans le Sud-Est de la France, en raison des effets de structure démographique, alors qu’ils resteraient stables dans les Hauts-de-Seine ou dans la Creuse. Pour maintenir constant le pourcentage de personnes en...

Pages